Historique

  • 1976 : 30 vaches et 60 ha 

Début des constructions sur le site actuel afin de développer la production laitière

Les vaches sont sur litière accumulée et traite au pot

La ferme est alors conduite par Wilt Jean

Début de la construction du bâtiment principal
  • 1981 : 35 vaches et 75 ha

Installation de Wilt Jean-Claude

La ferme est gérée par Jean-Claude et Anne-lise

Acquisition des premières Holstein de race pure en provenance de France et d'Allemagne.

 

  • 1983 : 40 vaches et 80 ha

Construction d'un bâtiment de stockage et d'une salle de traite 2 x 5 en épis

 

  • 1984 : 48 vaches et 80 ha

Arrivée des quotas laitiers. Le droit de production est de 250 000 L

Retraite de Wilt Jean.

Wilt Jean en train d'andainer
  • 1988 : 55 vaches et 113 ha

Reprise de l'exploitation familiale Hatt

 

  • 1998 : 70 vaches et 122 ha

Transformation de l'aire paillée en logettes (70 places)

 

  • 2001 : 75 vaches et 122 ha

Construction du bâtiment génisses et de la fosse à lisier et des silos de stockage

 

  • 2003 : 75 vaches et 122 ha

Installation de Wilt Olivier

 

  • 2008 : 75 vaches et 122 ha

Création d'une unité photovoltaïque de 130 Kwc

Construction d'un bâtiment de génisses + stockage matériel

Construction de deux silos de stockage

Bâtiment de stockage + unité photovoltaïque et silos
  • 2013 : 95 vaches et 150 ha

Installation de Wilt Nicolas

 

  • 2014 : 115 vaches et 150 ha

Modification de l'aménagement des bâtiments  (300 places dont 115 pour les vaches en production)

Construction de la salle de traite 16 postes en simple équipement

Construction d'un bâtiment de stockage séparé des étables.

Bâtiment de stockage
Nouvelles logettes
Salle de traite
  • 2015 : 125 vaches et 150 ha

Nous sommes très fiers d'être la troisième génération à façonner la ferme Wilt. Nos choix se sont toujours orientés vers les vaches c'est elles qui unissent nos objectifs et nos passions. Trois générations que nous bâtissons génétique et infrastructures avec le même enthousiasme.

Le fruit de notre travail

La suite de l'histoire est à écrire par les générations à venir ...